Stade Rennais : Une histoire en rouge et noir










En partenariat avec amazon.fr

Entre les montées et les descentes, le Stade Rennais F.C. vit des années difficiles.

1979 - 1980, Rennes est en D2, Alfred Houget est remplacé par M. Dimier à la tête de la présidence. Avec Patrick Rampillon, Llorens ou Nosibord, Rennes termine à la seconde place du championnat et joue les barrages pour l'accession face à Avignon (défaite 3-2).

La saison suivante Rennes joue encore le haut de tableau (il termine à la 4e place) mais n'arrive toujours pas à accéder à la première division. Pierre Garcia est limogé et c'est Jean Vincent, un ancien Nantais, qui débarque sur les bords de la vilaine. Rennes cette fois-ci est dans les temps, les « Rouge et Noir » terminent à la première place du championnat.

Pour son retour parmi l'élite, Rennes retrouve son gardien Pierrick Hiard. Yannick Stopyra, international français rejoint aussi la capitale bretonne. Mais les Rennais ne sont pas au rendez-vous, ils terminent dernier et retrouvent l'étage inférieur.

Pierre Mosca prend les commandes du club, Rio, Delamontagne, Muller emmène le SRFC à la troisième place du championnat de D2 et se qualifie une nouvelle fois pour les barrages. Les Rennais retrouvent la Division 1 après avoir éliminé Rouen.

1985-1986, Rennes s'est renforcé, Jocelyn Angloma, Guy Lacombe, Mangione, Voordeckers arrivent. Les « Rouge et Noir » terminent la saison à la 13e place et parviennent en demi finale de la Coupe de France (battu par Marseille).

De nouveaux bouleversements ont lieu la saison suivante : départ du président Dimier, remplacé par M. Soucaret, Patrick Rampillon succède à Pierre Mosca, M'Fédé est licencié du club. Les résultats ne sont pas au rendez-vous, les Rennais descendent de nouveaux en Division 2.

1987-1988, Raymond Kéruzoré remplace Patrick Rampillon qui ne souhaite pas poursuivre l'expérience. Angloma, Guy Lacombe, Le Garrec... quittent Rennes pour poursuivre leur carrière en première division.

Rennes souhaite enrôler des joueurs capables de jouer les premiers rôles en Division 2, Audrain, Joël Cantona, François Denis, Serge Le Dizet ou encore Van Den Boogaard intègrent le SRFC. Les résultats sont décevants, Rennes termine dans le ventre mou de la D2. Nouveau changement à la tête de la présidence, Gérard Duval succède à M. Soucaret.

Le Stade Rennais F.C. entame la saison 1988-1989 avec l'ambition de remonter en première division. Falette, P. Delamontagne, Thierry Goudet endossent les couleurs rennaises. Le jeu des Rennais est plaisant et les résultats sont là. Rennes termine 3e du championnat, l'accession est manquée lors des barrages (défaite face à Nimes 1-0).

La montée en première division arrivera la saison suivante, Kéruzoré peut compter sur un large effectif (arrivée de Sorin, Ribar, Senoussi). Les « Rouge et Noir » terminent à la première place, grâce à une victoire à Lorient dans les ultimes secondes de jeu de la dernière journée de championnat. Trois ans après avoir quitté la D1, Rennes est de retour parmi l'élite.

Saison 1989-1990


la suite...

Saison 1988-1989


la suite...

Saison 1987-1988


la suite...

Saison 1986-1987


la suite...

Saison 1985-1986


la suite...

Saison 1984-1985


la suite...

Saison 1983-1984


la suite...

Saison 1982-1983


la suite...

Saison 1981-1982


la suite...

Saison 1980-1981


la suite... 1